Vous devez vous identifier au site pour poster un message d'ennui.

« Deux sortes d’esprit : diurnes et nocturnes. Ils n’ont ni la même méthode ni la même éthique. En plein jour, on se surveille; dans l’obscurité, on dit tout. Les suites salutaires ou fâcheuses de ce qu’il pense importent peu à celui qui s’interroge aux heures où les autres sont la proie du sommeil. Aussi rumine-t-il sur la déveine d’être né sans se soucier du mal qu’il peut faire à autrui ou à soi-même. Après minuit commence la griserie des vérités pernicieuses. »

Alors une petite fille aussi belle que nature
Me prit par la main et m’dit suit cette aventure
On disait même, oh oui que la mer l’enviait
Que la montagne se courbait pour la laisser passer
Elle m’emmena au loin avec une douceur sans fin
Et ses bouclettes dorées dégageaient ce parfum
Qui depuis des années guidait ton chemin, mon chemin, le chemin

Pour arriver enfin à ces rêves d’enfants
Qui n’ont pas de limites comme on a maintenant
J’ai vu des dauphins nager dans un ciel de coton
Où des fleurs volaient caressant l’horizon
J’ai vu des arbres pousser remplaçant les gratte-ciel
J’ai vu au fond de l’eau une nuée d’hirondelles

On vous souhaite tout le bonheur du monde
Pour aujourd’hui, comme pour demain
Que votre soleil éclaircisse l’ombre
Qu’il brille d’amour au quotidien

Au fond de son lit un macho s’endort
Qui ne l’aimera pas plus loin que l’aurore
Mais elle s’en fout elle s’éclate quand même
Et lui ronronne des tonnes de "Je t’aime"

Sa première ride lui fait du soucis
Le reflet du miroir pèse sur sa vie
Elle rentre son ventre à chaque fois qu’elle sort
Même dans "Elle" ils disent qu’il faut faire un effort

Elle fume beaucoup elle a des avis sur tout
Elle aime raconter qu’elle sait changer une roue
Elle avoue son âge, celui d’ses enfants
Et goûte même un p’tit joint de temps en temps

Ne la laisse pas tomber.
Elle est si fragile.
Être une femme libérée, tu sais c’est pas si facile, non

J’ai longtemps parcouru son corps
Effleuré cent fois son visage
J’ai trouvé de l’or
Et même quelques étoiles
En essuyant ses larmes
J’ai appris par cœur
La pureté de ses formes
Parfois, je les dessine encore
Elle fait partie de moi

Je veux juste une dernière danse
Avant l’ombre et l’indifférence
Un vertige puis le silence
Je veux juste une dernière danse

Je l’ai connue trop tôt
Mais c’est pas d’ma faute
La flèche a traversé ma peau
C’est une douleur qui se garde
Qui fait plus de bien que de mal
Mais je connais l’histoire
Il est déjà trop tard
Dans son regard
On peut apercevoir
Qu’elle se prépare
Au long voyage

Je veux juste une dernière danse
Avant l’ombre et l’indifférence
Un vertige puis le silence
Je veux juste une dernière danse

Je peux mourir demain
Ça n’change rien
J’ai reçu de ses mains
Le bonheur ancré dans mon âme
C ‘est même trop pour un seul homme
Je l’ai vue partir, sans rien dire
Il fallait seulement qu’elle respire
Merci d’avoir enchanté ma vie

Question de fond svp:

PS4 ou Xbox One ?

Telle est la question. Je n’arrive toujours pas à décider laquelle je vais acheter.

J’ai un Lockhlass splendide en Blu-Tack qui orne désormais le haut de mon écran.

Pro… quoi ? Procrastination ?

Bonsoir , il y aurait quelqu’un d’intéressant pour parler ? Rien a faire ce soir c’est #LaCrise

À tous les gens qui me demandent "si on avance l’aiguille de notre montre d’une heure, on va dormir une heure de moins ou une heure de plus ?"

Mais gné de bordel de fuck, la réponse est dans la question !!!

Sans troller, sincèrement, je ne comprends pas : qu’est-ce qui vous pose problème ? Y’a un mot qui n’est pas français dans l’énoncé de cette problématique sociétale sans aucun intérêt ?