Vous devez vous identifier au site pour poster un message d'ennui.

-Mort

-Vivant

-Moi je vois mort

-Et moi vivant, et toi tu vois quoi ?

-Pile, et toi ?

-Face, ce n’est qu’une question de point de vue

que fais tu quand tu te rend compte que ta vie est à l opposée de ce que tu avais pu imaginer, que tu te réveilles un matin en ayant l impression que jusqu’alors tu n étais pas toi même?
t amis te decoivent …
d inconnus te surprennent …

Si tu es de région parisienne ou de Paris, et que tu as entre 20 et 30 ans, MP moi.
Je cherche à parler à de nouvelles personnes. :3
& Je m’emmerde par la même occasion !

Quelque chose a mis quelqu’un dans mon verre et des chapeaux dans les lapins.

Des chameaux en escarpin qui sont là, déclamant les fourberies de Scapin !

Quelle chose est ton amie ? Les dents comme un mont vert, le chat a revêtu sa peau et donne le La dans les sapins. Le chat sans chapeau qui peaufine ses chants alpins !

Les pins pompiers de la Costa del sol ! Sans costard, les soles sont nues pour la salsa et le solstice perdu sur le sol s’est pendu…

Le désordre est doré mais sous les orbes brillantes se saoule une oraison brûlante.

Éruption ! Éruption !

Toutes les voix sont des tomates en colliers voyageurs. Les distorsions sont plus foisonnantes que sous l’eau. Les graves bouent parce qu’ils ont une bonne bouille. Les aigus, les aigus reviennent de Montaigu, virevoltent sur 12 volts, et s’intensifient, se changent en grillon.

Il y a un geyser sous pression qui a pris racine sous le front. Il projette contre la paroi intérieure du crâne un fluide puissant et gelé. Un fluide d’orage, un fluide majestueux, un fluide cathédral.

Sous les gerçures poussent des abeilles en feu. Les fleurs sont à la poursuite des synapses. Elles ont des ailes étoilées. Ça refroidit les volcans. Les volcans, je veux dire, les fraises en fusion.

L’air épuisé, teinté de henné, se creuse et dessine en relief des ravins dansants, au fond ondulant, quadrillé d’un vert brûlant.

Giants de Quintessence est un morceau cubique, maintenant, j’en ai la preuve. Je viens de le voir apparaître à travers un verre givré, déployant sur chaque courbe ses virages langoureux ! Les merveilles illuminent le vernissage en crachant leur dards de feu ! Tout le gratin est venu admirer les honnirismes. Si on le laisse trop longtemps en face de choses éblouissantes, le gratin sera brûlé, et alors il faudra frayer avec le menu fretin, derrière les glaces sans tain. Les glaces à la pistache, s’il vous plaît.

Le huit allongé de l’infini boucle au couvercle d’une fraise géante, le doyen des volcans, scintillant, pendant que les pétales au vent, tu sais, les pétales de la fraise, jamment avec le Taj Mahal. Namasté !

Et ça se balade dans un toboggan creusé dans l’air, ça fait des loopings et des soleils. Ça sautille comme des canards en joie. Les canards ont le regard vert fluo, ils ont l’air complètement cramés. Ou bien alors ils reviennent de Tchernobyl. Ils battent des ailes comme un catatonique neurasthénique qui tenterait la tektonik.

Toujours la sorcière à la fenêtre. Voyeuse ! Elle attend quoi, celle-la, peut-être, que je danse la carioca avec le Temps ? Mais qu’elle demande au chat, il ne demande qu’à emmener aux étoiles un humain depuis tout à l’heure ! Les étoiles sont la nourriture de Tantale.

The other side of what ?
The mushroom, œuf corse !

Et là, y’a l’orage qui traverse dans les volcans. Ça rugit mais ça ronronne d’honneurs. Ca défie les lois de la vapeur mais l’eau et le feu, c’est frère et sœur ! Le chat passe au dessus de la lune. Le coquin ! Pfff. La sorcière est toujours là. En plus, c’est con : elle a un balai pour voler ! Ce serait bien plus pratique pour le chat.

L’air, lui, partage tout. Le souffle du chat, le souffle de l’homme, le souffle de l’arbre. Bon, à cause de ça, parfois, on doit se taper ces putains de grillons. Mais certains, sertis, sont des joyaux joyeux, en salto, mieux que beaux.

L’élixirondelle transforme chaque pensée vagabonde du cerveau en fixation. Montre-moi des choses belles.
Je les garderai dans mon cœur.

Si t’es plombé, pas de plan B. Si vous revenez du supermarché, faites que votre absurde ait du panache.

Drink me!
Eat me!

No, I’ll look first, she said, and see whether it’s marked poison or not… However, this bottle was not marked poison, so Alice ventured to taste it, and finding it very nice.

Je sais pas quoi faire, je m’ennuie, je me fais chier. Des gens pour parler?

Mon skype manque terriblement de présence féminine. Si des filles veulent discuter de temps en temps , qu’elles me passent leur Skype : )

"…Sans pêcheur, quelle place pour le rédempteur ? Sans pêcher, quelle grâce pour le pardon ?"