Vous devez vous identifier au site pour poster un message d'ennui.

livrai ma tête au déluge. Dès que je lâchai prise, une vague de pensées incohérentes m’emporta. Balladé d’un extrême à l’autre de moi-même, je voulus contempler la tempête sans y prendre part, laisser mon esprit exprimer son affolement avant de chercher à reprendre le contrôle. Quelque-chose me soufflait que ça n’avait pas de sens de continuer comme ça, bille en tête, en fuyant les nuances intimes de mes émotions.
Mais j’accumulais trop de solitude et de colère rentrée… La sensation qu’une bête prenait naissance dans mon ventre et me mâchait lentement les entrailles. Je la connaissais bien, depuis le temps qu’elle m’accompagnait. Certains jours, quand je n’avais vraiment personne à qui parler – et pas pour autant le courage de briser les glaces – je dialoguais avec elle, écoutant son bourdon, tâtant la place qu’elle prenait entre mes intestins et mes côtes.
Mais j’avais honte de cette autarcie malsaine. Tripoter mes écorchures ne me mènerait à rien, je le savais ; sinon à les infecter pour en lécher le pus. Il n’y avait pas de solution à se cloisonner en soi-même. Sortir de ce marasme signifiait lever la tête, se tenir droit, marcher d’un pas régulier. Voilà pourquoi je continuais de me jeter en avant, aiguillé par l’illusion ou l’espoir qu’un jour, je tomberais sur la pépite qui éclaircirait tout.

"composée à parité de député•es et de sénateurs•rices."

Vous en pensez quoi de ces gros points moches? Moi ça me dézingue tout mon plaisir de lecture.

Bonsoir, je me reconnecte enfin ici parceque pour moi qui dit vacances dit ennui :(
Envie de rencontrer de nouvelles personnes avec qui échanger, discuter de tout et de rien!
Contactez moi :)

Salut à tous et à toutes! Ça fait un moment que je n’étais pas venue par ici. Enfin bref… Je vous souhaite une bonne soirée à toutes et à tous et pas trop d’ennui durant cette nouvelle semaine qui approche.

Yo les bitches!
Dites donc c’est tout bien tout neuf par ici. Ça se passe toujours dans la joie et la bonne humeur?

Si une bonne âme vêtue de mille zéniths (à 999 je prends pas) souhaite échanger sur le ton de l’abstraction la plus vomitive (du genre métaphysique de éons-sublunaires-néo-platoniciens) se moquer des limitations de la logique et des bonnes pensées pour place de village en se vautrant dans l’Absurde comme une truie dans un trou d’eau, ou tout simplement pour passer un moment simple et élégant : petite morue zoophile, je serai ton sigisbée.

On m’as encore abandonner. Pourtant j’avais rien fait.

Une fille pour papoter avec moi ? :(

En ce qui me concerne, je voudrais juste avoir la sincérité d’avouer que je souffre de sentir chez un grand nombre de mes semblables un manque cruel d’aptitude pour l’abstraction, pour l’imagination, pour la sensibilité, pour la vision à long terme, pour la réflexion.

Je voudrais connaître de telles personnes.

Je ne cherche pas à me donner du crédit. Votre opinion à mon sujet n’appartient qu’à vous. Mais j’affirme souffrir de ne pas connaître de telles personnes autour de moi. Parce que sans elles, je ne me sens vivant qu’à moitié.

Avec les autres, je me sens comme en un pays étranger, incapable d’en parler la langue.

Je sais bien faire semblant et j’arrive souvent à mes fins, mais c’est épuisant. Parce que mon énergie ne me vient pas de gagner, mais d’interagir autour des gains, avec la sensation d’une compréhension commune, au moins partielle, pour aller plus loin.

Je suis venu jeter les dés.

https://www.youtube.com/watch?v=w9chkpODAF8 On dirait une messe qu’il dit ! 16 messages a lire ! Bientôt skype les trilobites ! ^^ xD

Je poste un dernier message ici dans l’espoir de trouver une personne sensée, avec qui il est possible de discuter sans prises de têtes, de tout et de rien, et qui ne vous dit pas adieu au bout de trois jours sans raison. Je ne suis pas ici pour un plan drague. Si ça vous dit, je vous invite à m’envoyer votre identifiant Skype par message privé, que je puisse vous ajouter. Merci.