Vous devez vous identifier au site pour poster un message d'ennui.

J’apprécierais de faire la connaissance d’une personne pédagogue et passionnée par la théorie des ensembles pour discuter de l’infini et des relations entre deux ensembles construits par opposition.

Qu’est ce qu’on se souviendra de moi ?
Mes plaisanteries ? Mes conseils ?
Non, je pense qu’on va se souvenir que je parlais trop, que j’cassais les pieds aux gens…
Ou alors rien. Rien du tout.
Mais dans tous les cas personne ne se souviendra de qui j’étais vraiment.
C’est désolant de voir que les personnes avec qui on vit sont si peu attentionnés, que les amis qu’on a autour de soi nous connaissent au fond si peu.
On vit avec des gens qu’on croit connaitre à tort.
Alors qu’est ce qui restera de moi ?
Pas ma plume, pas ma verbe…
Quelques tirages d’art vendu à deux trois clients, s’ils les jettent pas…
Quelques conseils et quelques blague sexo-photographique avec les collèges.

Rien de ce que je suis vraiment…
Je fais un métier ou l’on prône le beau dans un monde noir et sombre.
J’aimerai photoshoper la vie, lui rendre du peps et des détails.
Haha si seulement…
Enfin bref.
J’vais m’coucher, essayer de dormir et prier pour pas me réveiller…
Désolé du pavé:/

S’ennuie, pas sommeil encore et déprimé! Juste pour discuter tranquillement!
Skype: mk-lucked

Les gens ne peuvent pas s’empêcher de ne pas s’ennuyer.
Ils s’occupent comme ils peuvent.
Leurs yeux rivés sur leur écran.
Pour ne pas subir les affres de l’ennui.
Qui pourtant, n’hésite pas à s’immiscer, dans les moindres recoins du temps.

Que faut-il craindre, à se perdre dans l’oisiveté.
A ne rien faire.
A voir les secondes filer,
Les minutes passer,
Les heures se consumer.

Ne serait-ce pas plutôt un privilège ?

Y a des végétariens ici ? Ou même des végétaliens ? :33 si oui j’serais curieuse de blabla avec vous ~

Pourquoi séparément s’écrit tout-attaché alors que tout-attaché s’écrit séparément ?
Vous avez 4 heures .

Les jours se succèdent et se ressemblent en tous points : l’ennui, toujours l’ennui.

~ Ô Seigneur, ma vie vous appartient et tout ce que j’ai est à vous. Chacune de mes journées, je vous la dédie, tout le temps que je vis – votre temps.

~ Ô Seigneur, et mes mains sont à vous, comme des milliers de mains données aux gens. De plus, mes pieds sont à vous, ainsi que mon inquiétude – votre métier, Dieu.

~ Ô Seigneur, ma voix qui vous appartient, toutes mes pensées de vous et pour vous. De plus, mes lèvres sont à vous, Il est écrit, tout ce que j’ai – votre volonté, ô Dieu.

~ Vous m’avez créé Moi et mon monde, et c’est par votre volonté que je suis vivant dans ce monde. Ton nom sur ma bouche, s’il te plaît ne me laisse pas le soin des siens.

~ Dieu, dans mon cœur, je t’aime, car tu es mon roi, aussi longtemps que je vivrai. Tout ce que je possède, Seigneur, est vôtre.