Vous devez vous identifier au site pour poster un message d'ennui.

Yosh people ! Y’aurait-t-il des insomniaques présents ? Avec de bons compagnons, l’insomnie n’est plus un problème ! :D

Houga Chaka, Houga Chaka
Houga Chaka Houga Houga
Houga Chaka Houga Houga
Houga Chaka Houga Houga
Houga Chaka Houga Houga

I can’t stop this feeling
Deep inside of me
Girl, you just don’t realize
What you do to me !

Je l’ai dans la tête, mais je vois bien cette musique comme demande de mariage ou autre et surtout avec les amis faire le Houga Chaka derrière, ça pourrait être pas mal.
Pourquoi j’écris ça? Bah je m’ennuie quelle question !

Mon premier est un assoiffé.
Mon deuxième est fort embarrassé avec son moyen de locomotion.
Mes troisièmes, munis d’une certaine géométrie alaire, n’annoncent pas une belle saison.

Mon tout est un sentiment qui vous est très familier.

Que suis-je ?

Bon je me fais chier (noooon sans déconner !) j’aimerais donc entamer une conversation avec n’importe qui tu sois une fille ou un gars ou même une chèvre des Alpes sa me va aussi.

Cordialement Jean-Réné (je sais mon vrais pseudo serais affiché en bas)

demain, la rentrée, dernière année de BTS, finis l’ennui, a choisir, je préfère l’ennui ! des nantais ( ou pas, c’est pas grave ) pour m’aider a faire passer la pilule ?

Qu’est ce que je faisais avant
J’écrivais des poèmes
Parfois dans l’eau
Des fois dans l’air
Surtout dans ma tête
Quand il y avait un

Qu’est ce que je faisais hier
J’écrivais un poème
Il s’éleva dans l’eau
Pour rêver dans l’air
Quand arriva le cauchemar
J’en ai fini au qu’un

des filles pour discuter de tout et de rien sur clermont :) . N’ayez pas peur je ne mords pas :)

~

À un souvenir, j’ai prôné l’écrin coloré
Les mémoires de nos tendresses oubliées
À n’en faire qu’à ma tête, je l’ai nourri
Les déboires de nos Âmes meurtries

À un souvenir, j’ai caressé sa tignasse dorée
Sous la coupole spleenétique du passé
À n’en faire que mon Cœur, je l’ai rêvée
Les mots que nous n’avons su prononcer

Mon idéal, négligée, même au bal masqué
J’ai pleuré la joie qui n’était mienne
À en devenir ma lumière, et mon obscurité
Des mots à faire sourire les larmes, les siennes

Mes veillées incessantes, mon Âme hantée
J’ai pleuré, mon sourire qui était sien
Car de bonheur, mon Âme fut enveloppée
Ses larmes, d’un être sensible, qui est Rien

Qui m’est tout
Et qui cache son Âme d’enfant,
Là où personne ne pourra la malmener
Et la toucher à nouveau

À un souvenir
Car ils sont les uniques rescapés
Des tortures de l’indifférence

À une pensée
Qui la fait briller chaque jours
Quelques instants de plus

À la candeur de ces quelques mots
Gravés aux larmes desséchées

Sur la tombe de notre invincibilité
J’y ai déposé, un bouquet de myosotis…

Sur ces quelques notes de piano, accordées de guitare
Je me subis

Je me terre dans le silence tonitruant
Celui que je ne sais briser, par peur de suffoquer

~

L, où es-tu ? M’attends-tu ? L, réponds-moi, reviens-moi.. S’il te plaît…
L, ne m’abandonne pas, regarde-moi, aime-moi, je suis là, auprès de toi…

Ne t’en fait pas, L, tout ira bien, ne t’en fait pas… Regarde, les étoiles…
Prend ma main, et ne pense plus à rien, L.

- … ? La plage est encore déserte… Rien ni personne… Ce n’était encore qu’un rêve, qui picote mes yeux au milieu de cette douce nuit… Non… Je… te… t’… Seuls les grains de sable, doux, comme ses mots, à perte de vue…

Et le calme frissonnant, de la solitude, qui vous fouette le visage, au gré du vent…

~

Un amour est enchanté en musique
Et chaque fois qu’elle retentira
Le cristal se brisera
Je te donne vie de mes doigts,
Si ce n’est qu’en moi…

« Forget me not », Spleen

Tout est musique…

Douce nuit.

https://www.youtube.com/watch?v=P2K7D-uMH2g

Cherche partenair(e) pour discussion constructive, sur tout et rien, peu m’importe, juste histoire d’échanger et d’occuper en tout courtoisie ;)