Vous devez vous identifier au site pour poster un message d'ennui.

Je ne sais encore souffrir comme il faudrait,
et cette grande nuit me fait peur
mais si c’est là ta nuit, qu’elle me soit pesante, qu’elle m’écrase,
que toute ta main soit sur moi,
et que je me perde en toi dans un cri.

« Le monde de la frustration pavétique s’ouvre à toi. Quelle tragédie. »

Je suis peut-être enfoui au sein des montagnes
solitaire comme une veine de métal pur ;
je suis perdu dans un asile illimité,
dans une nuit profonde et sans horizon.
Tout vient à moi, m’enserre et se fait pierre.

Hey coucou toi , ça fait longtemps que je ne suis pas venu ici (2ans quasi) donc si tu t’ennuie , toc à ma porte c’est ouvert :D

Il essayait de trouver ça grandiose et merveilleux. Mais qu’y a-t-il de beau à être piétinné par quelqu’un?

Fais ce pas… je t’en prie… la vie est trop courte pour passer à côté de ce potentiel bonheur. Qu’importe tout le reste. Je reste un éternel optimiste rongé de l’intérieur par ces moments gâchés. Je ne peux plus venir vers toi, mais toi auras-tu le courage de revenir ? Je ne pense pas. Donc je pleure